L’aspect de créativité du Maître Coeur dans l’approche Masunaga

L’aspect de créativité du Maître Coeur dans l’approche Masunaga

Maître du Coeur & créativité*

Créer, c’est vivre deux fois.

Albert Camus

Comme le Maître du Coeur est le médiateur entre notre monde intérieur et le monde extérieur, celui-ci nous permet d’exprimer vers l’extérieur, notre lumière intérieure, notre créativité et notre imagination toute personnelle .

Vivre deux vies à travers l’aventure de la création, comme le suggère Albert Camus dans «Le Mythe de Sisyphe », c’est bâtir et faire grandir une oeuvre qu’on a imaginée, qu’on a portée en soi et pour laquelle on a ressenti d’intenses émotions.

Dans la pensée orientale, il y a deux façons devenir “immortel” et de laisser notre marque dans ce monde, soit laisser des descendants, donc assurer notre lignée, ou de produire une oeuvre artistique ou sociale qui nous survivra.

Ceci revient à dire qu’au niveau de l’énergie du foyer inférieur, nous procréons (sexualité), tandis qu’au niveau du foyer supérieur Co/MC, nous créons, mettons au monde une oeuvre, un projet qui possiblement nous survivra et sera un peu notre enfant symbolique.

Même le lien entre créer et procréer peut sembler étonnant. Il est intéressant de constater que lorsque nous sommes dans un processus créatif, nous nous sentons fréquemment envahis d’un souffle, d’une énergie abondante qui nous donne des ailes et nous transporte dans un espace de bien-être et d’expansion énergisante.

Être créatif, prendre part au Feu de la création, c’est participer à la naissance de quelque chose qui “sort de nous”, il y a donc un lien entre créer et procréer .

Observation personnelle

Pourquoi cette appellation de Maître du Coeur ?

J’ai une forte intuition que le Maître du Coeur est en partie celui qui accumule en nous les expériences de vie, la sagesse des années et le savoir-être en devenir de l’individu. Ces acquis permettront graduellement au Maître du Coeur de prendre soin, de veiller sur son souverain, le Coeur. Le Maître du Coeur permet ici un véritable « apprenti-sage » de la vie, apprentissage qui sera spécifique à chaque individu selon les événements et circonstances de son existence et selon sa personnalité distingue.

Le Maître du Coeur joue également le rôle de messager éclairé entre le Coeur et le reste de l’organisme, il est chargé d’exécuter la volonté du « souverain Coeur » et de transmettre ses ordres au reste de l’organisme (Zang Fu). L’appellation du tsubo MC6 Nai Kan, « Passe importante pour communiquer avec l’intérieur  » reflète bien cette fonction.

« Le Maître du Cœur est le ministre du Cœur qui est l’empereur. Il veille à ce que les ordres du Cœur soient exécutés »

– Su Wen

Un Maître du Coeur équilibré est donc synonyme d’échanges positifs et constructifs autant à l’intérieur de l’individu lui-même, que dans les relations de celui-ci avec son environnement.

*Extrait du support de cours Feu Supplémentaire Masunaga : Tous droits de reproduction d’un extrait quelconque de cet article, par quelque procédé que ce soit, tant électronique que mécanique, en particulier par photocopie, est interdite sans l’autorisation écrite de l’auteur.

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *