Mieux vaut prévenir que guérir ou prendre soin de soi au bon moment!

Mieux vaut prévenir que guérir ou prendre soin de soi au bon moment!

Lorsque vous pensez à recevoir un bon Shiatsu, êtes-vous habituellement dans une période de l’année* où vous êtes débordé par le travail ou encore épuiser par les demandes du quotidien ? Boulot, école, famille et responsabilités multiples prennent-elles graduellement le dessus sur votre capacité à gérer votre stress et votre fatigue?

Recevoir un Shiatsu à ce moment de nécessité fait plein de sens, mais saviez-vous qu’attendre à ce moment précis de fatigue et d’abattement pour recevoir un Shiatsu, est déjà, en quelque sorte, un peu trop tard…    

Étonnamment, s’il y a un bon moment pour recevoir un Shiatsu, c’est bien maintenant! En effet, en médecine traditionnelle chinoise (MTC), l’été est considéré comme la saison de l’abondance, le moment de l’année où l’énergie Yang est à son apogée. À l’image du soleil, qui à midi est à son zénith, l’été est le moment où « l’énergie cosmique » nous est entièrement accessible.

Le temps chaud et la durée d’ensoleillement plus longue nous permettent d’avoir plus de temps pour apprécier cette énergie estivale abondante, ceci par l’entremise d’activités aussi stimulantes que variées telles que le jardinage, aller à la plage, faire des randonnées à pied ou à vélo, faire du camping, de l’exercice à l’extérieur et encore plein d’autres activités estivales qui ne demandent qu’à être explorées avec enthousiasme.

Comme l’énergie Yang de l’été est abondante, c’est le moment idéal pour faire individuellement le plein d’énergie, et du même coup, permettre à l’organisme de faire des «provisions énergétiques» pour l’automne et les mois pluvieux, qui, immanquablement, reviendront nous visiter dans quelques mois.

Chaque saison prépare la suivante…

En ce qui concerne notre capacité à renouveler notre énergie, l’inverse est aussi vrai. Si vous êtes déjà fatigué durant la période estivale, et que vous ne réussissez pas à refaire le plein convenablement, il y a fort à parier que vous n’avez pas eu le temps de récupérer suffisamment durant la saison hivernale précédente. Chaque saison prépare la suivante, une période hivernale « récupératrice » préparera une saison estivale propice à une consolidation de votre énergie de base (Jing).

Vivre une fatigue importante en été est une raison de plus de faire consciemment le plein d’énergie saisonnière durant la période estivale, de façon à vous assurer qu’à la prochaine période hivernale, période de grand Yin et de récupération en profondeur, vous arriverez avec un «fond de base», vous permettant de bien consolider votre énergie fondamentale et assurer ainsi un passage en douceur vers le printemps, et à l’été qui suivront.

Une sagesse populaire qui a du millage

Pour nous, occidentaux, cette idée qu’on doit respecter les demandes spécifiques de chaque saison peut nous sembler étrange, mais il n’y a pas encore si longtemps, quand nous étions encore une culture axée sur l’agriculture, cette réalité était un fait de tous les jours.

Nos grands-parents, par observation et héritage culturel, savaient très bien que l’automne préparait le printemps suivant et que l’hiver et l’été s’influençaient mutuellement d’une année à l’autre.

Par exemple, ils savaient que si l’hiver était plus doux, certaines bestioles seraient au rendez-vous l’été suivant, si les oignons avaient plusieurs pelures en automne, l’hiver suivant serait plus froid. Le diction : « froid et neige en décembre, du blé à revendre » reflète bien cette compréhension singulière de l’influence des saisons les unes sur les autres.

Pourquoi en serait-il autrement pour nous, humain? Dans la pensée orientale, l’homme est le microcosme du grand tout et il est soumis aux mêmes lois que celui-ci.

Mettre en pratique cette compréhension ancestrale

L’été étant une période géniale pour prendre soin de soi et faire le plein d’énergie, pourquoi ne pas inclure à votre horaire de vacances, quelques rencontres en Shiatsu ? Non seulement ces rencontres vous feront immédiatement le plus grand bien, mais elles consolideront également vos réserves d’énergie pour l’automne et les mois pluvieux.

 Une telle attitude proactive rejoint totalement la proposition de « mieux vaut prévenir que guérir », un autre adage de nos aïeux qui mérite d’être honoré, si nous désirons vivre en santé et débordants d’énergie. Alors, à quand votre prochain Shiatsu ?

 *Cette période de grande fatigue correspond fréquemment à la période automnale et à l’hiver, d’où l’idée de cette chronique.

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *