Les hémifaces ou les deux côtés de l’être

Les hémifaces ou les deux côtés de l’être

 

Avez-vous remarqué le nombre de personnes qui choisissent de montrer le côté gauche de leur visage sur leur selfie ou leur photo de profil FaceBook?

Il existe une explication toute simple à ce phénomène fort rependu. En effet, présenter son profil gauche mettrait en évidence notre «côté» plus accessible, plus expressif, notre moi émotif. Cette tendance à exposer son côté gauche ne date pas d’hier et on peut la retrouver entre autre dans l’histoire de l’art et au cinéma.

Une grande majorité des modèles, que ce soit de la Joconde en passant par la Jeune Fille à la perle, posent fièrement en mettant leur joue gauche bien en évidence. Ce choix d’exposer le côté gauche du visage n’est donc pas un simple hasard mais bien une tendance fréquemment observable.

Il semble que c’est notre cerveau qui a pour réflexe de mettre en avant le côté gauche de notre visage. Contrôlé par l’hémisphère droit de notre cerveau (Yin) celui qui gère les émotions, le côté gauche de notre visage est plus attrayant et plus expressif, car il laisse transparaître plus d’émotions et de sentiments que son homologue droit ; c’est en quelque sorte notre vraie nature qui s’exprime du côté gauche du visage. (1)

Le côté droit du visage est, quant à lui, contrôlé par le lobe gauche de notre cerveau (Yang), hémisphère plus stoïque qui gère les aspects logiques et rationnels. Cette influence sédative de l’hémisphère gauche explique pourquoi le côté droit du visage (notre persona public) est moins expressif et divulgue moins facilement  nos émotions intimes. (2)

De fait, de façon assez universelle, personne n’aime perdre la face en public et l’aspect plus posé du côté droit du visage reflète bien cette  retenue très répandue et souvent indispensable en société.

(1) La théorie des différences entre les hémisphères droit et gauche du cerveau est une théorie qui est maintenant controversée. En réalité, chacun de nous utilise une partie de son cerveau plus que l’autre, mais le fonctionnement du cerveau est beaucoup plus complexe que cette simplification même si, par sa simplicité, cette vision du cerveau est attrayante.

(2) Pour 80 % des gens de nos sociétés occidentales, c’est le cerveau gauche qui est dominant, pas surprenant que nous soyons si préoccupés par notre image publique.

Le côté gauche du visage, véritable miroir des émotions

L’hypothèse du côté gauche du visage comme messager du monde émotif est très intéressante pour nous, thérapeutes en Shiatsu, car son application en clinique nous permet un accès privilégié aux 5 éléments et émotions qui colorent le comportement et le vécu de nos clients.

Par exemple, il est possible, comme cela m’est arrivé il y a quelques jours, d’observer durant un échange avec une cliente qui, lorsqu’elle me parlait de son travail, et plus particulièrement de sa relation avec sa patronne se mordait la lèvre supérieure du côté gauche. Comme vous le savez sûrement, en lecture du visage orientale, la lèvre supérieure représente l’Estomac et comment l’individu est nourri ou non dans ses relations ou ses échanges avec les autres. En l’observant répéter justement ce geste inconscient de la bouche, je lui demande alors si la relation qu’elle entretient avec sa patronne est satisfaisante et nourrissante. Elle se met spontanément à rire et me demande pourquoi diable j’amène ce sujet sur la table. C’est exactement ce qu’elle se disait le matin même : que sa relation avec sa patronne était purement professionnelle et que cette dernière manquait une belle occasion de créer un milieu de travail sain et nourrissant.

Cette observation toute simple a donné une direction inattendue à notre échange, un «aiguillage» qui n’aurait pas eu lieu sans cette observation toute simple, mais pleine d’éléments permettant ultérieurement l’exploration d’aspects inconnus en début de rencontre.

C’est cet aspect d’échange et d’exploration qui me plaît tant dans l’application de la lecture du visage dans le contexte clinique. Ce n’est pas une approche qui juge ou étiquette les gens, c’est bien au contraire une approche qui, lorsqu’utilisée avec compassion et sensibilité, permet une ouverture à l’autre et un échange dans le respect et l’acceptation de ce que chacun apporte à la rencontre.

Votre meilleur ami est également sensible au côté gauche de votre visage

Quand je parle de votre meilleur ami, je parle ici de votre chien (quoi que votre chat doive en connaître aussi long sur vous, mais il n’en dira rien!). Une récente étude faite au Royaume-Uni a déterminé que les chiens peuvent percevoir nos émotions en observant spécifiquement le côté gauche de notre visage. On croit que ce réflexe d’observation du visage humain vient du fait que les chiens ont été domestiqués il y a des milliers d’années (entre 20 000 et 40 000 ans) et que cette association expliquerait  la capacité du chien à lire les émotions de son maître afin de mieux faire équipe avec lui. Les chiens sont extrêmement sensibles aux énergies que nous dégageons. Ils les perçoivent instantanément et s’en imprègnent. Ce comportement cordial fait en sorte que votre toutou semble vous comprendre parfois mieux que vous-même!

Les aspects Yin/Yang du visage

Complémentaire à l’utilisation des aspects privés et publics des deux côtés du visage, on peut également utiliser cette division afin d’observer l’influence héritière des parents (Jing). En effet, on considère généralement le côté droit Yin du visage en lien avec les aspects féminins (l’anima) et la manifestation de l’héritage de la mère et de la grand-mère maternelle. Le côté gauche Yang quant à lui reflète davantage les aspects masculins (l’animus) et l’héritage du père et du grand-père du côté paternel.

Observer chaque côté du visage peut donc devenir une importante source d’information concernant l’influence génétique (Jing) provenant du père et de la mère. Par exemple, vous observez que le sourcil gauche de votre client, comparativement à celui de droite, est plus épais, angulaire et nettement relevé à l’extérieur. Cette observation peut être le reflet que le père de ce client avait tendance à être un individu spontané et même possiblement impatient (Bois).

Dans le même ordre d’idée, vous observez que l’oreille droite de votre cliente (côté maternel) est plus grande que son oreille gauche. L’oreille étant le reflet de l’énergie ancestrale hérité des parents, cette observation est possiblement le reflet que votre cliente ait reçu une quantité de Jing plus importante du côté maternel ou du moins que certaines habitudes et dispositions de ce côté maternel ont pu influencer l’itinéraire de vie de cette cliente. Cette influence peut être par exemple le fait d’hériter d’une santé de fer, de petites épaules ou d’un petit ventre rond. Ou encore d’avoir la bosse des maths, l’oreille musicale ou d’hériter d’une légèreté et d’un courage propre à ce côté de la famille.

Une invitation à s’intéresser à l’autre

Je vous invite à regarder autour de vous, remarquer la différence entre les deux côtés du visage des gens que vous côtoyez quotidiennement et porter une attention particulière au côté gauche de vos interlocuteurs. Ceci afin de «connecter» de façon plus personnelle avec eux et du même coup vous laisser percevoir ce que le côté gauche du visage vous inspire.

Par exemple, sur la photo ci-contre, si vous observez celle représentant les deux côtés gauches (à gauche) du visage joint ensemble, vous observez apparaître un individu totalement différent de l’orignal.

Qu’est que celui-ci vous inspire? Quelles émotions percevez-vous dans ce visage « double gauche », où sont les zones de contraction (Yang) de dilatation (Yin)? Cet exercice des « visages miroir » est une belle initiation à différencier les nuances entre les deux côtés du visage.

Bonne observation et belles découvertes!

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *