L’énergie du Coeur dans l’approche Masunaga

L’énergie du Coeur dans l’approche Masunaga

Fonctions du méridien du Coeur de Masunaga*

Trois aspects sont présents dans la vision du Coeur selon Masunaga:

  • L’aspect conscience et la capacité d’adaptation aux stimuli externes
  • L’aspect émotif
  • L’aspect circulatoire

Dans le cadre de cet article, nous nous attarderons à l’aspect de la conscience propre au Coeur dans l’approche Masunaga.

Aspects de conscience, perception et interprétation

Le Cœur permet la coopération entre chaque constituant de l’organisme et assure l’interaction fluide de tout l’ensemble physique, mental et émotif. Aujourd’hui, nous croyons généralement que c’est le cerveau qui commande les émotions et les activités mentales mais, dans la tradition orientale, la véritable source de nos émotions et de notre vie psychique est profondément enracinée dans le Cœur. L’enseignement de Senseï Masunaga, qui est considérablement ancré dans la philosophie orientale, partage entièrement cette vision.

La région du Cœur est pour la plupart d’entre nous l’endroit qui correspond à notre « JE ». Les anciens avaient bien compris cet aspect de l’être et concevaient le Coeur comme le siège de la conscience, de la faculté mentale qui permet d’appréhender de façon subjective les phénomènes extérieurs ou intérieurs et, plus généralement, sa propre existence.

Dans notre culture occidentale, nous retrouvons aussi cette idée du Coeur comme siège de la conscience. L’origine du mot « cœur » est issue du latin cor, cordis qui signifiait le siège de l’intelligence et de la mémoire, des sentiments, de la volonté et du courage.

Le Shen principe  « organisateur  » remarquable

Dans la pensée orientale, le Cœur, grâce au Shen qu’il abrite, est le siège d’une « intelligence structurante » qui coordonne et gère les autres fonctions psychiques propres aux Zang Fu (organes/entrailles). L’énergie du Coeur permet la coordination harmonieuse, la synthèse et l’utilisation des informations provenant également du monde extérieur, ce qui rejoint l’idée du Cœur selon Masunaga comme la source des mécanismes qui permettent à l’environnement interne du corps de s’adapter aux stimuli externes. Masunaga nomme ce principe « interprétation ».

Gouverne également les fonctions des mécanismes qui adaptent les stimuli externes à l’environnement interne du corps (SNA). 

Cette affirmation couvre en partie l’aspect d’interprétation en Masunaga.

Le travail sur le méridien du Cœur a un effet régulateur sur le système nerveux neuro-végétatif, particulièrement sur le parasympathique. Une énergie du Cœur équilibrée engendre calme et sérénité, ce qui permet une meilleure adaptation de l’organisme à son environnement.

Quand l’énergie du Coeur est débalancée, cette incapacité d’adaptation au milieu extérieur se manifestera par de l’agitation mentale et une difficulté à être totalement présent.

Dans la description des fonctions du Coeur selon Masunaga, on y retrouve la « capacité d’interpréter », mais quelle est donc l’importance de cette fonction pour qu’elle ait autant d’intérêt aux yeux de Masunaga?

Interpréter, c’est exprimer personnellement et avec flexibilité les informations provenant de l’extérieur. L’interprétation est un mélange de la lecture personnelle de ces informations et de la créativité de l’individu. L’interprétation peut être colorée de nos croyances, nos idées, nos aspirations.

Un exemple du domaine musical: j’interprète les chansons d’un autre en y incorporant mon énergie, mes goûts, mon vécu.

Un interprète, c’est celui qui fait sien le travail, l’oeuvre de quelqu’un d’autre.  Pour moi, il y a ici la capacité de prendre en soi, d’aller au coeur de l’oeuvre et de la colorer de notre expérience personnelle.

Un exemple du quotidien : l’interprétation représente également notre capacité à faire du bon sens (bon Sang) de nos expériences de vie et de trouver la motivation pour aller de l’avant (Coeur/courage). Quand cet aspect d’interpréter notre environnement est défaillant, nous pouvons tomber dans l’interprétation négative ou la projection défensive.

L’aspect d’interprétation que l’on attribue au Cœur dans l’approche Masunaga est donc la capacité de l’individu à recevoir une information et lui donner une signification qui sera en « résonance » avec ce qu’il est.

Ce processus de séparation de « ce qui est moi et de ce qui ne l’est pas » est soutenu par la fonction de séparation du pur et de l’impur du Petit intestin, qui conserve ce qui correspond à soi et rejette ce qui incompatible.

Mon petit doigt me l’a dit…

L‘énergie du Coeur en Masunaga c’est également notre intuition, notre petite lumière intérieure qui précise la direction de nos vies. Une énergie du Cœur harmonieuse permet donc à l’individu de progresser durant toute sa vie en le guidant sur la voie qui est la sienne. Il est d’ailleurs intéressant de réaliser que, pour faire confiance à son intuition, il faut être capable de faire la bonne interprétation des signes et des évènements!

L’intuition et l’interprétation sont donc comme deux facettes complémentaires Yin/Yang de la sphère énergétique du Coeur selon Masunaga. Souvent pour pouvoir résoudre l’énigme entre ce qui est intuitif et ce qui est interprétation, la clé sera à travers l’écoute du corps et de ses sensations.

*Extrait du support de cours Feu Masunaga : Tous droits de reproduction d’un extrait quelconque de cet article, par quelque procédé que ce soit, tant électronique que mécanique, en particulier par photocopie, est interdite sans l’autorisation écrite de l’auteur).

 

3 Commentaires

  1. Comme l’a écrit Saint-Exupery dans son livre « Le Petit Prince » :  » On ne voit bien qu’avec le Coeur, l’Essentiel est invisible pour les yeux »

    Répondre
    • En effet! 😉

      Répondre
  2. Tout à fait raison Dame Marie-Christine, le Petit Prince savait fort bien utilisé son cœur d’enfant (le Ressenti)le meilleur outil pour nourrir notre physique comme le mental ( par les méridiens bien sur Hi Hi )

    Répondre

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *