La lecture du Hara chez la femme enceinte

La lecture du Hara chez la femme enceinte

Comme l’abdomen se transforme énormément durant la grossesse, plusieurs praticiens et praticiennes semblent confus et appréhensifs quand vient le moment de faire la lecture du Hara chez une femme enceinte. Ce malaise a souvent pour origine l’idée préconçue que les zones du Hara sont des structures prédéterminées fixes et rigides et que leur évaluation ne peut se faire que par une pression pénétrante et insistante, ce qui n’est absolument pas le cas !

En réalité, les zones du Hara sont des vortex d’énergie plus ou moins denses et concentrés, selon la condition énergétique des méridiens correspondants. Saisir la condition énergétique de ces vortex fait beaucoup plus appel à un toucher délicat et attentif qu’à une pression insistante sur les tissus et fascias qui composent ces régions.

Dans cette optique, la sensation qu’éprouvera le ou la thérapeute, d’être reçu ou non par ces vortex ou d’y rencontrer une légère résistance, lui suffira pour estimer quelles sont les zones de conditions Kyo ou Jitsu. Ce type de lecture moins intrusive correspond parfaitement au besoin de délicatesse et de respect propre à cette période de grand bouleversement chez la femme.

Le protocole suivant facilitera je l’espère votre lecture de ces zones et vous permettra une perception plus efficace des conditions énergétiques sous-jacentes à vos observations au Hara.

Divisez la globalité du Hara en 5 zones égales, zones respectant l’arrangement des éléments selon les « 5 directions ». Terre au centre, Feu dans le haut du Hara, Eau dans le bas, Bois à gauche et Métal à droite.

À l’aide de la paume de la main droite, prenez doucement contact avec chacune des zones alternativement et relevez quelle région éveille en vous une impression de vacuité ou, au contraire, de plénitude. En ayant en tête la région et l’élément correspondant à la région la plus Kyo, raffinez votre lecture en poursuivant par la lecture spécifique des zones de Masunaga correspondant à l’élément que vous aviez trouvé à la lecture « par élément ».  

Par exemple, si la zone Feu dans le haut du Hara est Kyo, déterminez par une lecture spécifique des zones de Masunaga, quelle région entre Co, PI, MC et TR semble être la source de ce Kyo à la zone » Feu commune ». Appliquez la même méthode pour l’élément Jitsu à la lecture initiale. Cette méthode de lecture, avec un peu de pratique, est plus rapide et moins intrusive que la méthode de lecture conventionnelle. J’utilise fréquemment cette méthode « allégée » même chez mes clients réguliers lorsque le Hara est trop sensible à un contact direct des zones de Masunaga. Ce mode de lecture du Hara qui est basé sur une conception classique des zones de l’abdomen (Nan Jing) a beaucoup à offrir pour quiconque se donne la peine d’en explorer doucement les avantages.

J’espère que les idées proposées dans cette publication vous seront utiles, je vous invite d’ailleurs à m’écrire pour toutes questions ou commentaires concernant l’application de ce mode de lecture du Hara . 

 

 

2 Commentaires

  1. Bonjour comment expliquer que le bois soit opposé à foie/ vésicule biliaire.
    Merci

    Répondre

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *