Joyeux Noël!

Joyeux Noël!

Ceux qui me connaissent savent que j’ADORE Noël! Et le mot est faible! J’aime tout de cette fête : la musique, le repas traditionnel, les soirées en famille, les cadeaux, tout! J’ai donc décidé de profiter de cet instant magique pour faire la lecture du visage de l’icône de Noël. Non, non, pas le sapin! Mais celui qui vient y déposer des cadeaux : le père Noël.

Qui ne connaît pas le père Noël? Ce vieillard débonnaire à l’embonpoint confortable, toujours vêtu d’un manteau rouge bordé de fourrure blanche. Ce grand gaillard à la longue barbe blanche, au sourire chaleureux, aux yeux rieurs et au rire communicatif. Comment ne pas l’aimer!

Voici donc mon petit cadeau du temps des fêtes. J’espère qu’il vous plaira. Amusez-vous bien!

Impression générale

La bonhomie et la rondeur des traits du père Noël indiquent sans aucun doute une forte présence de l’élément Terre, qui se traduit par un caractère bienveillant, compréhensif et serviable.

Lecture du haut du visage

Aspect Terre : Le père Noël est souvent représenté avec trois lignes horizontales au front. Même si la présence de ces trois lignes peut signifier un caractère plutôt inquiet et soucieux, elle indique également une bonne mémoire et une capacité remarquable à résoudre des problèmes complexes. Cette habileté doit être bien commode quand vous avez à organiser une distribution de jouets qui vous mènera aux quatre coins du monde!

Lecture du milieu du visage

Aspect Bois : Ses sourcils longs et épais dénotent une grande vitalité et une grande générosité (temps et ressources). La distance respectable entre les deux sourcils, quant à elle, représente la capacité de bien s’entendre avec des caractères et personnalités différentes. Encore une habileté fort utile dans le cadre de ses fonctions!

Aspect Feu : Ses yeux pétillants et rieurs expriment la gaîté et l’entrain. Ils sont souvent représentés accompagnés de pattes d’oie. Ces petites rides reflètent sa capacité à voir les choses de façon globale et positive. Elles dénotent également le besoin de s’amuser et de rire de bon cœur.Father-Christmas

Aspect Terre : Son nez court et rond témoigne de sa gourmandise et de son amour pour les plaisirs de la vie. Cela explique peut-être pourquoi on lui laisse souvent des biscuits et un verre de lait à côté de l’arbre de Noël! Et son embonpoint!

Aspect Métal : Ses pommettes rouges et rondes dénotent un caractère conciliant qui préfère les situations où tout le monde y tire son compte aux confrontations inutiles. Même s’il sait prendre sa place, le père Noël le fera préférablement avec tact et diplomatie.

Lecture du bas du visage

Aspect Terre : Sa petite bouche indique qu’il est sélectif dans le choix de ses relations et qu’il sait rester discret quand on lui confie un secret. J’ai toujours trouvé que c’était une qualité essentielle quand je lui confiais les miens!

Aspect Eau : Sa longue barbe blanche, qui est en quelque sorte une extension du menton, témoigne d’une forte volonté et d’une solide détermination. Pas étonnant quand on pense qu’il continue, malgré son grand âge, à travailler de longues heures dans le froid et la noirceur.

Le mot de la fin (de la chronique et de l’année 2015!)

Si vous suivez régulièrement mes chroniques, vous savez que je considère que tout apprentissage doit être utilisé au quotidien pour bien s’ancrer dans notre pratique, nourrir notre réflexion et nous ouvrir à l’autre.

Je vous invite donc, pendant le temps des fêtes, à prendre le temps d’observer (avec amour et bienveillance) le visage des gens qui vous entourent. S’intéresser vraiment aux autres et prendre le temps de les regarder est, à mon avis, le plus beau cadeau à leur faire.

Sur ce, je vous souhaite de merveilleuses fêtes. Je vous retrouve l’an prochain, après quelques semaines de vacances en famille. Je vous reviendrai en janvier 2016 avec de nouvelles chroniques qui, je l’espère, sauront nourrir votre pratique et votre réflexion. Joyeux Noël et bonne année!

Lettre au père Noël

Vous avez une demande à faire au père Noël du shiatsu? Vous savez, celui qui fait chi, chi, chi quand il rit! C’est le moment où jamais! En 2016, j’aimerais faire une chronique à partir d’une de vos suggestions. Un sujet vous intéresse particulièrement? Un aspect de votre pratique vous pose problème? Vous aimeriez en savoir plus sur un sujet ou un autre? Partagez votre besoin dans la section commentaire de ce billet (je ne prendrai pas les demandes envoyées par courriel ou sur Facebook) et je choisirai un sujet parmi tous ceux reçus d’ici la mi-janvier 2016. Au plaisir de vous lire!

 

8 Commentaires

  1. Joyeux Nowel à toi aussi Stéphane (même si j’aguis nowel!)

    Voici ma lettre au père Noël:

    Cher père Noël,

    J’ai été très sage cette année. Bon, j’aurais pu faire mieux, mais qui ne peux pas en dire autant… Cette année, j’aimerais beaucoup recevoir :

    Une capsule vidéo sur les étirements (hanche, jambe) qu’on peut faire aux personnes âgées ou souffrant d’arthrose aux genoux et/ou à la hanche.

    Une capsule vidéo sur le travail du dos et des hanches (pour équilibrer les hanches quand l’une est plus haute que l’autre lorsque la personne est couchée sur le ventre).

    Des cas clients (lecture du hara, choix de l’intervention, raisons de ce choix, résultats, etc.).

    N’importe quelle autre vidéo sur n’importe quel autre sujet. J’adore les vidéos de Stéphane!

    Merci à l’avance, père Nowel!

    Répondre
    • Merci pour tes suggestions Marie-Michèle, l’idée de capsules vidéo concernant des conditions spécifiques rencontrées en bureau est très intéressante. Je mets ça sur ma liste de projets pour la nouvelle année.

      Répondre
  2. Je suis toujours avide de connaîtres des trucs/astuces sur les différents moyens de prendre soin de nous en tant que personne ou de conseils à donner à nos clients.

    Par exemple ; Que peux-t-on faire pour prendre soin de nos reins (surtout en période hivernale!) au niveau des habitudes de vies (alimentation,repos,méridien,etc).

    Autrement, Marie-Michèle a apporté de belles idées!

    Répondre
    • Merci pour ton commentaire Louis-Charles, tes propositions seront sûrement des sujets abordés lors de prochaines chroniques. Entre temps un hiver agréable à toi!

      Répondre
  3. Joyeux Noël Stéphane et Bonne Année 2016!

    Plein d’Amour!!! Et le reste… Pour ma part, je suis aussi intéressé à tous vidéos (Marie-Michèle) ou trucs (tel que mentionné par Louis-Charles), mais j’aimerais bien avoir ton avis sur les méridiens ou affections principales qui nécessitent plus spécifiquement l’usage des coudes (surtout) et des genoux, car ces manoeuvres sont vraiment plus Yang et je « n’ose » pas trop les utiliser.

    Merci pour ta sagesse et pour ton grand coeur!

    Au plaisir de se voir bientôt! Salut!

    Yannik

    Répondre
    • Bonjour Yannik! Merci de ta question et bon début d’année à toi également. L’usage des coudes n’est pas nécessairement spécifique à la condition d’un méridien. Je m’explique, il est vrai que le travail avec les coudes est puissant et permet un travail en profondeur d’une région ou d’un méridien Jitsu. Mais il peut également être fort utile pour tonifier un méridien ou un tsubo Kyo, quand ceux-ci demandent une intervention lente et profonde. J’ai entendu dire par exemple que Masunaga sensei travaillait parfois l’ampuku avec ses coudes! Pour ma part, j’aime bien l’image du sculpteur qui utilise en premier lieu des Gouges plus grosses pour commencer son travail et évolue doucement vers des ciseaux de gravure lorsqu’il est rendu aux détails. Pour moi c’est pareil en ce qui concerne la pratique du Shiatsu. En premier l’utilisation des mains permet de percevoir la condition de notre receveur, ensuite les coudes et les genoux peuvent « attendrir » les zones et méridiens tendus et Jitsu, pour ensuite laisser place à un travail plus subtil avec les doigts et les pouces. C’est une façon de prendre soin de nos « instruments », tout comme le fait le sculpteur avec ses outils. Une dernière chose, une bonne utilisation du Hara est essentiel afin de garantir une utilisation aisée des coudes. Un bon transfert de poids permet de se détendre en utilisant les coudes comme outil de travail et ainsi être davantage à l’écoute de ce qui se passe sous nos coudes. J’espère que cette réponse est pertinente, laisse-moi savoir ce que tu en penses.

      Répondre
  4. Merci Stéphane!

    Merci pour tes lumières! J’aime beaucoup l’image du « sculpteur » qui vaut mille mots, et aussi le terme « attendrir » avec les coudes et genoux, avant de faire un travail plus subtil avec les mains et doigts. Je te ferai part de mes expérimentations!
    Merci de ton temps et à très bientôt!

    Répondre
    • Bonjour Yannik, connaissant ton côté artiste, j’ai bien hâte de lire ce que tu vas découvrir. Bonne exploration!

      Répondre

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *