Désamorcer pour mieux soulager

Désamorcer pour mieux soulager

« La douleur n’apparaît jamais sans raison. Elle apparaît pour nous forcer à changer quelque chose dans nos vies. »

Le Jitsu a mauvaise presse depuis quelques années. Il est souvent vu comme un aspect secondaire du Kyo, aspect que l’on réduit souvent à un second rôle et que l’on considère brièvement une fois les deux Kyo tonifiés et aussi une fois que les autres composantes du Shiatsu ont été adressées. Ne nous dit-on pas, dès la première année d’étude, qu’il faut faire méthodiquement les deux Kyo en premier pour ensuite terminer avec le Jitsu?

Hara et saison hivernale

Hara et saison hivernale

Avec l’hiver installé pour de bon, dans mon pays de neige et de froid, j’observe souvent que mon hara et le hara de mes clients démontrent une nette tendance à devenir plus frais, même froids et humides au toucher. Cette observation, qui revient chaque année en cette saison spécifique, m’a amené à me questionner sur les origines de cette condition et comment y remédier.

Shoshin, un état d’esprit qui se cultive

Shoshin, un état d’esprit qui se cultive

Conserver l’esprit du débutant n’est pas inné: cet état d’esprit demandera à être alimenté quotidiennement par vos efforts et vos actions. Vous aurez à faire preuve de volonté et de persévérance afin d’entretenir, session après session, une ouverture d’esprit vous permettant d’approfondir votre compréhension du shiatsu. Heureusement, il y a des repères qui peuvent faciliter la préservation de l’esprit du débutant. Je vous invite à explorer avec moi quelques pistes de réflexion qui, au fil des ans, ont su nourrir ma propre réflexion à ce sujet.

Shoshin, l’esprit du débutant

Shoshin, l’esprit du débutant

Actuellement à travers plusieurs écoles de Shiatsu, autant en Europe quand Amérique s’amorce une période importante de début de formation. Durant plusieurs années, j’ai eu la chance durant cette période charnière, de diriger de nombreux ateliers d’initiation et de recevoir par la suite en classe, les étudiants qui s’engageaient valeureusement pour l’année, sur la voie du Shiatsu-Do.

Un an déjà!

Un an déjà!

Il y a un an, jour pour jour, je publiais mon premier billet sur mon tout nouveau blogue… Je peux dire sans hésiter que beaucoup d’eau a coulé sous les ponts depuis! Avec l’aide de collaboratrices talentueuses, j’ai pu apprivoiser doucement l’univers virtuel, tout en ayant la chance de partager mes connaissances avec des praticiens et des thérapeutes passionnés.