Blogue

Shoshin, un état d’esprit qui se cultive

Conserver l’esprit du débutant n’est pas inné: cet état d’esprit demandera à être alimenté quotidiennement par vos efforts et vos actions. Vous aurez à faire preuve de volonté et de persévérance afin d’entretenir, session après session, une ouverture d’esprit vous permettant d’approfondir votre compréhension du shiatsu. Heureusement, il y a des repères qui peuvent faciliter la préservation de l’esprit du débutant. Je vous invite à explorer avec moi quelques pistes de réflexion qui, au fil des ans, ont su nourrir ma propre réflexion à ce sujet.

Shoshin, l’esprit du débutant

Actuellement à travers plusieurs écoles de Shiatsu, autant en Europe quand Amérique s’amorce une période importante de début de formation. Durant plusieurs années, j’ai eu la chance durant cette période charnière, de diriger de nombreux ateliers d’initiation et de recevoir par la suite en classe, les étudiants qui s’engageaient valeureusement pour l’année, sur la voie du Shiatsu-Do.

Comment avoir un été productif ?

En médecine traditionnelle chinoise (MTC), l’été est une période Yang qui favorise les échanges et les activités extérieures. C’est le temps de faire le plein d’énergie, de sortir de sa zone de confort et d’explorer de nouveaux horizons. C’est aussi le temps où nos clients partent en vacances pour recharger leurs batteries, laissant du coup des plages vides dans notre agenda.

J’ai le vent dans les voiles!

Enfin le printemps s’installe au Québec! J’ai le vent dans les voiles et mille et un projets en route. Le Bois en moi jubile, je vous le dis! Comme toute médaille a son revers, j’ai beaucoup moins de temps pour tout le reste… C’est pourquoi je suis moins présent sur mon blogue depuis un moment. Toutes mes excuses! (Même si je crois que ça vaut le coup!) Voici en vrac les projets sur lesquels je planche actuellement.

Le hara : centre d’équilibre entre Ciel et Terre

Dès mes premiers cours de shiatsu, mon professeur insistait sur l’importance de partir du hara, de respirer et placer notre attention dans le hara. Le concept de hara avait alors un petit quelque chose d’exotique qui me plaisait bien. Et même si je ne saisissais pas toute son importance, je me doutais bien que son exploration serait essentielle à une pratique efficace et productive du shiatsu.