Shoshin, un état d’esprit qui se cultive

Shoshin, un état d’esprit qui se cultive

Conserver l’esprit du débutant n’est pas inné: cet état d’esprit demandera à être alimenté quotidiennement par vos efforts et vos actions. Vous aurez à faire preuve de volonté et de persévérance afin d’entretenir, session après session, une ouverture d’esprit vous permettant d’approfondir votre compréhension du shiatsu. Heureusement, il y a des repères qui peuvent faciliter la préservation de l’esprit du débutant. Je vous invite à explorer avec moi quelques pistes de réflexion qui, au fil des ans, ont su nourrir ma propre réflexion à ce sujet.

Shoshin, l’esprit du débutant

Shoshin, l’esprit du débutant

Actuellement à travers plusieurs écoles de Shiatsu, autant en Europe quand Amérique s’amorce une période importante de début de formation. Durant plusieurs années, j’ai eu la chance durant cette période charnière, de diriger de nombreux ateliers d’initiation et de recevoir par la suite en classe, les étudiants qui s’engageaient valeureusement pour l’année, sur la voie du Shiatsu-Do.

Comment avoir un été productif ?

Comment avoir un été productif ?

En médecine traditionnelle chinoise (MTC), l’été est une période Yang qui favorise les échanges et les activités extérieures. C’est le temps de faire le plein d’énergie, de sortir de sa zone de confort et d’explorer de nouveaux horizons. C’est aussi le temps où nos clients partent en vacances pour recharger leurs batteries, laissant du coup des plages vides dans notre agenda.