L’énergie du Coeur dans l’approche Masunaga 2

L’énergie du Coeur dans l’approche Masunaga 2

Aspect émotif du Coeur dans la vision du Shiatsu de Masunaga*

Dans l’approche Masunaga, le Coeur représente la compassion et, de ce fait, gouverne les émotions et les humeurs (Zen Shiatsu p. 59).

«Sans émotion, il est impossible de transformer les ténèbres en lumière et l’apathie en mouvement

Carl Gustav Jung

En Occident nous croyons volontiers que le cerveau est le siège de la pensée et des émotions.

Dans la tradition orientale, la véritable source de nos émotions et de notre vie psychique est sous l’ascendant de l’énergie du Coeur. De façon traditionnelle, le Coeur abrite le « Shen émotif » permettant clarté émotive et relationnelle.

Cet aspect du Shen englobe principalement la conscience humaine, y compris l’aspect émotionnel, les fonctions mentales, la mémoire et même la spiritualité. Masunaga reprend cette notion de conscience globale en rendant le Cœur responsable des capacités de réponses psychologiques (émotions) et physiques (SNA) (1) aux stimuli venant de l’environnement extérieur. Cette fonction de «réponse au monde extérieur» fait également partie de l’aspect d’interprétation de Masunaga, puisqu’il y a  échange d’informations entre le monde intérieur et extérieur. (Voir http://stephanevien.com/lenergie-du-coeur-dans-lapproche-masunaga)

Le Coeur dans l’approche Masunaga représente également la compassion, la sensibilité et, de ce fait, gouverne les émotions et les humeurs. Le Coeur est le centre des émotions, de la conscience, il est le lieu ultime où tout converge et tout émane : perceptions, émotions, sentiments, pensées, activités  mentales, spiritualité. Dans cette optique, la vision du Cœur de Masunaga reste assez fidèle à la vision classique du Cœur telle que présenté en MTC.

L’énergie du Cœur Masunaga, conscience et ouverture

J’aime bien imaginer le « Cœur Masunaga » comme un soleil au centre de notre poitrine. Un soleil qui répand sa chaleur et ses bienfaits dans toutes les régions du corps, permettant ainsi à la vie et la conscience de s’exprimer dans toute sa diversité.  

Dans le cycle Shen (cycle d’engendrement), l’élément Bois qui précède l’élément Feu représente la capacité de l’individu à prendre sa place, à s’affirmer. Si dans le développement de l’être, cette énergie d’affirmation de soi était uniquement laissée à ellemême, il y aurait alors possibilité que ce même individu développe un caractère individualiste, égoïste et compétitif, axé globalement de façon disproportionnée sur lui-même.

Heureusement dans le « cycle d’engendrement », l’élément Feu, qui dans ce mouvement suit l’élément Bois, intervient positivement afin d’ouvrir l’individu au monde extérieur et lui permettre ainsi des échanges fructueux avec les autres et la société (le Maitre Coeur par son affinité avec la sexualité, prolonge cette recherche de contact avec le monde extérieur).

C’est cette énergie d’ouverture qui permet de maintenir des liens sociaux productifs. L’élément Bois a non seulement besoin de l’élément Feu pour s’épanouir, mais c’est leur relation harmonieuse qui permet à l’élément Bois de se manifester de façon productive et créatrice (MC).

L’élément Feu invite donc à l’ouverture, à la vulnérabilité, ça prend d’ailleurs un certain courage (Coeur/courage) pour oser exprimer sa nature profonde de façon transparente.

Observation personnelle sur l’aspect de compassion que Masunaga attache au Coeur

Selon la médecine traditionnelle chinoise, cultiver l’énergie positive du Cœur est essentiel au maintien d’une bonne santé. Pour cultiver cet aspect de l’énergie du Cœur, il faut se concentrer sur le maintien d’une attitude positive face à la vie et s’inquiéter le moins possible « se faire du mauvais Sang », chercher la paix et la tranquillité au quotidien, guidée par la compassion plutôt que par les désirs futiles.

(1) À noter que par sa localisation physiologique, le SNA appartient également, dans le système Masunaga, au méridien de la Vessie.

*Extrait du support de cours Feu Masunaga : Tous droits de reproduction d’un extrait quelconque de cet article, par quelque procédé que ce soit, tant électronique que mécanique, en particulier par photocopie, est interdite sans l’autorisation écrite de l’auteur.

 

 

 

3 Commentaires

    • Merci Genevieve! J’espère que tu vas bien et que ta pratique est florissante. Donnes-moi de tes nouvelles quand tu en auras l’occasion. 🙂

      Répondre
  1. J’ai senti aujourd’hui combien le lien que tu fais entre le Bois et le Feu peut se matérialiser dans le corps au niveau de la carotide: receveur assis, se placer derrière et étirer d’une main le sternocléidomastoïdien en tournant toute la tête d’un côté et appliquer des pressions à plusieurs endroits du cou sur la partie en extension permet de rassurer la personne que son Bois entraîne dans une course en avant, en sentant la chaleur de son Feu.

    Répondre

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *